Cauchemars et facéties #4

Balade sur l’internet

Cauchemardos - paru dans lundimatin#32, le 19 octobre 2015

Chouineurs

Le JT de TF1 nous avertit : « Coups, jets de pierre... Chaque année près de 6.000 policiers sont blessés… Les scènes de ferveur de l’après-Charlie Hebdo semblent déjà lointaines. »

La première chaîne a recueilli le témoignage de Serge, policier lillois, qui « voulait revêtir l’uniforme pour aider les autres », mais qui « en douze ans a vu la violence exploser contre lui et ses collègues », les incivilités ayant « laissé la place aux coups quotidiens et gratuits. »

Parfois ça nous arrive que les mecs ils nous insultent, ils arrivent derrière ils nous donnent des coups de pieds ou autres, ça peut arriver également ça, et après ils se sauvent. On fait l’objet de jets de pierres, de jets de tout ce qu’ils ont dans la main. On essaye d’aider les victimes. Maintenant le quidam pête un cable, heu, comme ça, et c’est de plus en plus dangereux pour nous et les collègues également.

Le journaliste de TF1 ajoute : « les agresseurs n’ont plus forcément le profil de voyous mais parfois celui de pères et mères de famille jusqu’alors inconnus de la justice. »

Ce que confirme un super-expert criminologue :

on est dans une société beaucoup plus tendue aujourd’hui avec des tensions notamment économiques. On tolère aussi un peu moins les contraintes qui peuvent nous être posées par des autorités ou des pouvoirs auxquels on ne croit plus. C’est ce qui risque d’accentuer les passages à l’acte violent notamment de la part du citoyen lambda.

« Les scènes de ferveur de l’après-Charlie Hebdo semblent déjà lointaines », se désole TF1. Serge confirme : « Maintenant les insultes, les violences recommencent et cet effet Charlie Hebdo il existe plus. Et c’est ce qui est très dommageable. »

Écoutes

Comme la semaine dernière, et la semaine d’avant, et celle encore avant, nous devons faire le point sur l’avancée de la Grande Surveillance des communications. Lundi (matin ?) dernier, Thales a lancé (le projet est entré en phase opérationnelle, dit-on) la Plateforme nationale des interceptions judiciaires (PNIJ) dans le Sud-Ouest, avant de l’étendre à l’ensemble du territoire « à raison d’une nouvelle zone de défense par mois jusqu’en avril 2016, selon des informations recueillies par Libération ».

Longtemps gérées sans aucun contrôle par une poignée de sociétés privées, les écoutes judiciaires seront progressivement centralisées à Elancourt (Yvelines), dans le bunker construit à 30 mètres de profondeur : une petite pièce climatisée où tournent jour et nuit des serveurs qui contiendront à l’avenir toutes les écoutes réalisées par la police française. Le coffre-fort numérique est capable de résister à tous types d’attaques, piratages informatiques comme crashs d’avion, se targue Thales.

C’est la principale préoccupation des services de police : la PNIJ sera-t-elle en mesure de réaliser simultanément plusieurs milliers d’interceptions, en cas d’attaque terroriste par exemple ? [...] « Les tests ont été concluants, assure à Libération Richard Dubant, le magistrat en charge du projet. Techniquement, la plateforme a démontré qu’elle fonctionnait. »

Le recours aux prestations dites annexes intégrées à la plateforme (identification d’un numéro, fadettes, bornage d’une ligne…) est bien plus rapide qu’auparavant. En revanche, les écoutes téléphoniques connaissent encore de nombreux bugs. Superposition des voix sur certaines interceptions, difficulté d’en gérer plusieurs en même temps, incompatibilité avec certains logiciels de la gendarmerie. La v 1.2, qui doit intégrer tous les correctifs, ne devrait pas être opérationnelle avant le premier trimestre 2016.

Autre motif d’inquiétude : la faculté de la PNIJ à s’adapter aux futures évolutions technologiques. A l’heure actuelle, contrairement aux services de renseignement et à certaines sociétés privées, la plateforme de Thales n’intègre pas la géolocalisation et ne gère pas certaines messageries, comme celle de Blackberry ou Whatsapp.

Est-ce à dire que la police est toujours en retard techniquement et ne peut donc pas contourner l’encryptage des messages qui devient la règle dans les services commerciaux (ici sont cités Blackberry et Whatsapp, mais nous vous parlions la semaine dernière de l’inquiétude des policiers vis-à-vis des nouveautés en matière de cryptage d’Android et iOS) ?

Ouf :

Aujourd’hui, rien n’oblige les enquêteurs à passer exclusivement par la PNIJ », assure Richard Dubant. Sous-entendu, les services de police pourront toujours passer par des prestataires privés, potentiellement plus réactifs. Avec un risque toutefois : celui de voir certains services d’élite accéder aux prestations les plus pointues du marché, que les services de base ne pourraient pas se payer.

Vérités

Xavier Mathieu, ancien délégué syndical de la CGT de Continental à Clairoix, devenu comédien était invité du Grand Journal sur Canal Plus, pour commenter l’arrestation des 6 salariés d’Air France au petit matin.

Il commence ainsi : « Ca fait 4-5 jours que je refuse toutes les télés, toutes les radios, parce que j’en peux plus ». « Je suis là pour Leny Escudero, uniquement pour lui ».

Parce que je rage depuis quelques jours de ce que je vois, le lynchage, je suis écoeuré, du lynchage que tous les médias ont fait envers mes camarades qui se battent, parce que moi j’ai vécu ce qu’ils ont vécu, les Contis on a vécu ce qu’ils ont vécu. Et je suis dégouté en fait, je vous le dis franchement, parce que le carnage que ça provoque des licenciements, c’est quoi à côté d’une chemise arrachée, d’un mec qui s’est fait simplement un peu molester. Et encore molester …
– Quelqu’un a été dans le coma, l’interrompt Maïtena Discoursdevérité Biranen. C’est grave.
– Ouais, et alors ? Il y a 5 contis qui se sont suicidés. Il y en a un qui s’est jeté devant les rails de chez Continental. C’est quoi ça, c’est rien ? Parce que la Une, vous l’avez tous faite la Une, lorsqu’on a pété la sous-préfecture. Quand le directeur de chez Continental il a pris des oeufs sur la gueule, vous avez tous fait la Une. Par contre… Continental a fermé en 2009, ils ont évoqué des licenciements économiques […] 1500 personnes dehors, des familles entières, une région dévastée. Aujourd’hui Continental a été condamné 5 fois parce qu’il n’y avait aucune raison économique à la fermeture de cette entreprise. Vous avez fait la Une des oeufs dans la gueule de ce directeur, vous avez crié au scandale, vous nous avez traité de voyous. […] Les dirigeants de Continental ils n’ont jamais été en garde-à-vue, jamais. Et pourtant il y a eu des morts. Il y a 500 mecs qui sont encore au chômage aujourd’hui. 400 divorces. 5 suicides. Voilà les conséquences. […] Cette chemise arrachée… C’est honteux la façon dont ça a été traité dans les médias.

– 54% des Français disent qu’ils comprennent mais n’approuvent pas.
– Vous condamnez vous aussi ?
– Non. Non. Et je rends même hommage à la classe ouvrière qui depuis 2008… Il n’y a jamais eu un vrai drame. On serait aux Etats-Unis où tout le monde à des armes il y en aurait une paire qui se serait fait plomber, mais il n’y a jamais eu un vrai drame…

– Est-ce que cette violence elle va faire partie du paysage ?
– Quelle violence ?
– Ce type de situation…
– Il arrivera ce qui arrivera… Mais je pense que oui, je pense que… Malheureusement j’ai été un pacifiste, toute ma vie, j’ai été un non-violent toute ma vie, mais malheureusement je ne crois plus au pacifisme, je crois en la violence. Parce que vous voyez par exemple on a pété la sous-préfecture de Compiègne, ça faisait 6 semaines qu’on réclamait des négociations, aucune négociation ne nous a été accordée, on a pété la sous-préfecture de Compiègne, trois heures après on nous autorisait tripartite, tout ce qu’on voulait on l’avait. […] On est dans une société où il n’y a que ça… En face, les puissants n’ont peur que de ça, n’ont peur que de la violence.

– Pourtant ça dessert les syndicats là…
– Nous, je vais vous dire, quand on a été convoqués, quand j’ai été convoqué au commissariat de police, en garde-à-vue.. Les Contis ils sont descendus à 800, ils ont attendu pendant deux heures seulement devant le commissariat : on est entrés, on a signé un papier, on est sortis aussitôt. Pace qu’il n’y a que cela qui leur fait peur.
[…] Les gens de chez Continental ils ont accepté de baisser leur salaire, de baisser leurs primes, de perdre 1/3 de leurs primes de vacances de fin d’année, comme tous ces gens [d’Air France] ont fait, ils ont accepté de perdre du salaire, ils ont accepté les conditions.. Et le mec là qui leur a dit : « si vous faites des efforts l’entreprise elle est sauvée », c’est le même mec qui est venu leur annoncer qu’ils allaient en mettre 2900 dehors. Après, vous vous étonnez que les mecs se mettent en colère, essayent d’attraper le mec. Hé ! Dans la sidérurgie dans les années 80, quand ils attrapaient les patrons, les séquestrations, c’était pas… On leur distribuait pas la pizza, on leur laissait pas le téléphone pour prévenir papa et maman et pour répondre aux médias. C’était autre chose.. »
[…]
« On est dans un système pourri, il va falloir en sortir et malheureusement la violence sera inéluctable, et pour l’instant, rassurez vous que ce soient seulement des chemises arrachées, un jour ou l’autre ce sera bien pire que ça… »

Conclusion : « C’est un autre discours de vérité ».

Délation

« La ville de Rennes lance RenCitéZen, un dispostif qui permet de signaler rapidement des troubles à la tranquillité publique. » nous indique France Bleu.

C’était un de nos engagements du mandat, explique Hubert Chardonnet, adjoint à la Sécurité. Pour faire face au développement des incivilités, aux dégradations, au sentiment d’insécurité… nous allons créer un lieu centralisé d’écoute et de recueil des problèmes permettant une réaction adaptée.

Un tour sur le site du dispositif :

SIGNALEMENT D’ANOMALIES SUR L’ESPACE PUBLIC. Ce formulaire vous permet de signaler des anomalies sur l’espace public : lampadaire défectueux, dégradations, graffitis, déchets laissés à l’abandon, nid de poule, frelons asiatiques, nuisances sonores, etc.

Le citoyen devient donc capteur. Il repère les ANOMALIES. Immeuble vide apparemment occupé, sûrement par des rroms. Rame de métro normalement aseptisée mais aujourd’hui embaumée par une personne trop odorante et par ailleurs trop bruyante. Trottoir dont l’usage normal est la circulation des piétons, mais actuellement encombré par une femme racolant ostensiblement les automobilistes. Mur habituellement vierge, récemment souillé d’un « nik la bac ». A l’aide RenCitéZen ! Grâce à l’appli (sous Android ou iOS), je prends directement une photo, je géolocalise l’ANOMALIE. Et clic. Monde de rêve, cité Zen.

Faux amis

C’est tout de même fort de café : le gouvernement français entend prendre des mesures pour protéger ses citoyens contre la surveillance des communications électroniques...

La secrétaire d’Etat au numérique, Axelle Lemaire, a annoncé lundi 5 octobre que les quatre opérateurs télécoms (Orange, Numericable-SFR, Free, Bouygues) et La Poste se sont engagés à chiffrer par défaut le contenu des courriels émis via leur messagerie. [...] La nouveauté réside dans le fait que les quatre FAT et La Poste devraient recourir à des protocoles standardisés. Ce qui devrait permettre à un courriel envoyé par un utilisateur de la messagerie orange.fr à un autre utilisateur hébergé par laposte.net, par exemple, d’être chiffré de bout en en bout.

Mais... La surveillance n’est-elle pas principalement opérée - comme chacun le sait désormais - par la police et (surtout) les services de renseignements étatiques - notamment la DGSE ? Heureusement, « l’ANSSI indique que cette solution devra garder des "passages en clair" pour les interceptions légales. Autrement dit, ce n’est pas parce que vos communications sur ces messageries seront chiffrées que vous ne pourrez pas être espionné si vous faites l’objet d’une surveillance légale. » On appréciera le soucis de « légalité »...

Vrac

Extrême-gauche

Du côté des créanciers, certains reconnaissent, à micro fermé : « C’est le texte le plus dur que le gouvernement grec a jamais signé ! » [...] Au programme des 49 mesures : âge de la retraite allongé, baisse des pensions, hausse des cotisations maladies pour les retraités et introduction d’une cotisation de 6% sur les retraites complémentaires. Objectif : économiser 1 point de PIB par an, soit 1,8 milliard d’euros. [...] Dans cette perspective, il faut baisser les retraites de 11% en moyenne [...] Le taux de TVA est fixé à 23% pour la quasi-totalité des biens [...] Toutes ces mesures font partie du projet de loi déposé le 12 octobre à la Vouli, le Parlement grec, et que le gouvernement « Tsípras 2 » devait faire passer avant samedi 17 octobre.

Un autre paquet de mesures est attendu en novembre. « Nous sommes comme un drogué qui attend sa dose et fait n’importe quoi pour l’avoir », s’amuse Margarita, une fonctionnaire grecque. Avant d’ajouter : « Heureusement que nous rigolons. Ça nous permet de masquer notre désespoir. »

Mickey antiterroriste

Selon Libération, Disney est actuellement « à la recherche d’un stagiaire analyste du renseignement (« Global Intelligence Analyst Intern ») dédié à la lutte contre le terrorisme à partir du printemps prochain [...] D’après la description du poste, la nouvelle recrue rejoindra l’équipe de lutte contre la menace terroriste, dont les missions principales sont « la veille stratégique, l’évaluation des menaces, le développement de stratégies de diminution des risques et l’analyse approfondie des menaces existantes et émergeantes - attaques terroristes, menaces physiques, cyberattaques et risques de réputation - visant la Walt Disney Company, ses filiales, infrastructures, employés et clients. » [...] Les parcs Disneyland en Californie et Walt Disney World Resort en Floride sont des zones d’exclusion aérienne (« no-fly zone ») depuis 2003. Censée être temporaire, l’interdiction n’a jamais été levée grâce au lobbying de Disney.

Communs

Tout en reconnaissant que la nature avait une valeur intrinsèque qui ne pouvait bien sûr pas être réduite à sa contribution monétaire, la BBC a eu l’idée originale de créer un "Earth Index" (Indice de la Terre) faisant exister aux yeux des investisseurs cette ressource inestimable.

Abeilles : 143,3 milliards d’euros. Les abeilles sont vitales pour la pollinisation des récoltes, dans le monde entier. En Californie, région productrice de 80% des amandes de la planète, les récoltants doivent louer des ruches, qui viennent parfois de loin par avion. Dans le comté de Maoxian, au Sechuan, les fermiers chinois, qui ont perdu leurs abeilles dans les années 80, sont à présent obligés d’effectuer eux-mêmes cette tache !.

Castors : 675 millions d’euros. Grâce aux barrages qu’il contribue à construire, chaque castor vaudrait 108.500 euros. Car ces infrastructures naturelles réduisent les risques d’inondation, augmentent les capacités de stockage de l’eau et améliorent sa pureté.

http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/cop21/20151015.OBS7703/les-abeilles-valent-143-milliards-de-dollars-presqu-autant-qu-apple.html

Djihadipsters

Avec leurs barbes et leurs drapeaux aux symboles blancs sur fond noir, Ces Suédois ont été pris pour des militants de Daech. Mais ces membres des Bearded Villains, qui « milite contre les injustices, l’homophobie, le racisme et l’oppression », sont loin d’avoir les mêmes activités que le groupe terroriste. Samedi après-midi, des barbus suédois au grand cœur se trouvaient devant les ruines du château de Brahehus, un site touristique du sud du pays, lorsque deux policiers se sont présentés. « Ils nous ont dit qu’un automobiliste avait cru voir un rassemblement de terroristes de l’IS », acronyme anglais du groupe Etat islamique, explique Andreas Fransson, membre du club.

Allo

Les cabines téléphoniques vont devenir des pièces de collection, selon TF1. D’ici deux ans, les cabines, qui ne sont plus utilisées qu’une minute par jour en moyenne, auront disparu de France, comme le prévoit la loi Macron.

Banqueroute
TF1 nous apprends que des « heurts » ont eu lieu à l’issue de la défaite de Bastia contre le Paris SG (2-0) en Ligue 1.

« Quelques fumigènes » ont d’abord été lancés « dans l’enceinte du stade », ont relaté le parquet et la préfecture de Haute-Corse dans un communiqué. Les « casseurs » se sont ensuite dirigés vers une zone commerciale proche où ils ont « vandalisé puis incendié » une agence de la Société Générale et une autre du Crédit Mutuel, « entraînant à chaque fois des dégâts importants ».

Les policiers, qui tentaient de permettre aux pompiers d’intervenir, ont été « victimes de jets de pierres, de fumigènes et de bombes agricoles ». Sept agents ont été hospitalisés.

Espérance de vie
« Les habitants d’un quartier très pauvre de Brooklyn y vivent 11 ans de moins en moyenne que ceux vivant près de Wall Street, selon des statistiques publiées mercredi » 14 octobre.

« Dans le quartier pauvre de Brownsville à Brooklyn, dont la population est à 76 % noire, l’espérance de vie est de 74,1 ans, l’une des plus basses de New York. Par comparaison, l’espérance de vie dans le quartier financier de Manhattan est de 85,4 ans, la plus élevée de la ville, selon les autorités. »

À Brownsville (86 377 habitants), « le taux d’hospitalisation en psychiatrie (1 727 pour 100 000 adultes) y est aussi plus de deux fois celui de Brooklyn (734) ou New York (684), et près de sept fois celui du quartier financier à Manhattan (259). »

Cauchemardos est le véritable roi d'internet. Suivez-le sur son compte tweeter @cauchemardos
hot
Flash-ball : le lycéen nantais jugé co-responsable du tir qui l’a éborgné

L’état condamné à ne verser que la moitié des indemnités.

- 5 déc. 16 - Positions, Rencontres, Terreur - 9 min

au hasard
Vers une politique de l’amour… - Note sur la sexualité féminine

Par Ivan Segré (chercheur associé au LAAA)

Ivan Segré - 18 avr. 16 - Positions - 12 min

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :