lundimatinpapier #3

janvier 2017 - septembre 2018

Lundimatin papier #3 - janvier 2017 / septembre 2018
636 grammes, 336 pages, 44 articles, 16 euros. Le nouveau lundimatin papier sera dans toutes les (bonnes) librairies à partir du 11 octobre. En voici l’introduction et le sommaire.
(Nous organisons une grande soirée à Paris pour sa parution, mais tous les détails sont dans cet autre article.)

Présentation

Seen some things
Had tiny wings
But tore some light in everything
Seen some things
Had tiny wings
But tore some light in everything, amen
A Silver Mount Zion, « Fuck Off Get Free »

Quel lien peut-il y avoir entre un Premier ministre qui voit dans les autistes « une valeur ajoutée dont on aurait tort de se priver », la couverture médiatique du procès de Jawad le « logeur de Daesh », des poèmes qui parlent de rue, une émeute un 1er mai, un voyage à Khartoum et l’idéologie sous-jacente aux crypto- monnaies ? Peut-on parler de guerre sur la ZAD de Notre-Dame- des-Landes ou de fascisme à l’état gazeux lors des arrestations d’Arago ? Est-il permis d’occuper le commissariat dans lequel on est gardé à vue ? Est-ce que tout le monde déteste vraiment le travail ? C’est parce que nous ne nous posons pas ces questions que lundimatin paraît chaque semaine sur l’Internet depuis bientôt 4 ans.

Nous épargnerons une fois encore au lecteur les pénibles mises en abyme éditoriales qui consistent à parler de soi, de son journal, de ses grandes opinions. Il s’agit, dans cette revue papier, de remonter à contre-courant le flux de l’actualité et de se dégager de la cadence des parutions hebdomadaires afin d’en extraire certains des articles les plus significatifs. Prendre à revers la logique d’empilement, d’écrasement et d’obsolescence quasi immédiate de l’internet. Au premier abord, les matériaux que nous assemblons peuvent paraître disparates et éparpillés, parfois scandaleux ou hermétiques. Certains articles sont signés d’autres restent anonymes, notre souci dans une époque où la confusion domine, est de parvenir à nous repérer. Les bons jours, l’état du débat public et médiatique nous ennuie, trop souvent il nous donne la nausée. Nous n’avons aucune revendication journalistique et sommes convaincus que la propagande participe du naufrage politique. Nos moyens sont modestes, d’aucuns les considéreraient même comme dérisoires au vu de la démesure de nos ambitions.

Nous faisons confiance à notre acharnement autant qu’à celui de nos contributeurs et de nos lecteurs.

Sommaire


Une visite guidée du Palais de justice de Paris avec Frédéric Lordon | Le spectre de Kafka aperçu dans une gendarmerie de Charente-Maritime | Alèssi Dell’Umbria rend hommage à Johnny Halliday | De la philosophie et des coups de marteau selon Elsa Dorlin | L.L. de Mars n’aime pas les chiens | Des fonctionnaires qui dysfonctionnent à l’éducation nationale | Pierre Alféri en ballade | Des gardés à vue occupent un commissariat | Tout le monde déteste le travail avec Sidi Mohammed Barkat | Les séquelles d’une victoire sur la ZAD | Les notes chiapanèques de Joseph Andras | De trop nombreuses incitations à l’émeute du 1er mai | Alain Damasio sonde la Marne et retrouve des traces de Deleuze | Quelques vérités élémentaires à propos de la guerre en Syrie avec Catherine Coquio | Barbara Balzerani, l’histoire de Brigades rouges et les réseaux sociaux | Pourquoi les blockchains et les crypto-monnaies ne renverseront pas le capitalisme | La révolution du travail chez Amazon | Des croquis du fascisme des intermittent·e·s du désordre | Un vrai faux Godard | Un voyage au Soudan | de la vaisselle brisée et tant d’autres choses...

Se procurer lundimatin papier

Lundimatin papier est diffusé et distribué par les éditions La Découverte et Interforum. Le #0 est épuisé mais les trois suivants sont toujours disponibles en librairie. Si votre libraire préféré n’en a pas sur ses étales, n’hésitez pas à lui conseiller d’en commander.



Diffusion

Les éditions La Découverte assurent la diffusion de lundimatin papier. Si votre libraire ne l’a pas en rayon, n’hésitez pas à le solliciter. Il est par ailleurs possible de s’assurer de sa place en rayon sur le site www.placedeslibraires.fr.

Nous envoyons un exemplaire gratuit à toutes les personnes qui nous ont soutenues financièrement ces trois dernières années. Si vous n’avez pas reçu le mail, vérifiez vos spams.

Par-delà cette opération promotionnelle aberrante et anti-économique nous en profitons pour rappeler à nos lecteurs, toujours plus nombreux, que du fait de sa nature même, lundimatin est intégralement autonome financièrement. Nous n’avons jamais sollicité la moindre subvention et n’avons pour le moment jamais eu l’immense plaisir d’être approchés par de riches et généreux mécènes.

Financièrement, nous dépendons intégralement du soutien de nos lecteurs, ce qui implique une trésorerie extrêmement limitée mais une liberté totale. Nous vous encourageons évidemment, si vous le pouvez, à nous soutenir ponctuellement ou mensuellement. Il va sans dire que nous garantissons un usage optimal de ces ressources dans le développement de nos différentes activités.

Tous les numéros

lundimatin papier #3
Lundimatin papier #3 - janvier 2017 / septembre 2018
636 grammes, 336 pages, 44 articles, 16 euros. Le nouveau lundimatin papier sera dans toutes les (bonnes) librairies à partir du 11 octobre. En voici l’introduction et le sommaire.
(Nous organisons une grande soirée à Paris pour sa parution, mais tous les détails sont dans cet autre article.)
janvier 2017 - septembre 2018
lundimatin papier #2
Textes et documents relatifs à l’affaire dite « de Tarnac »
2008-2018
lundimatin papier #1
La fin d’un monde, en avançant.
Septembre 2016 / Juillet 2017
lundimatin papier #0
Débordement de la mobilisation contre la loi travail.
Printemps 2016