Une cagnotte pour DOC du réel

Arrêtée alors qu’elle couvrait l’occupation du lycée Arago, tout son matériel vidéo a été saisi par la police

paru dans lundimatin#147, le 1er juin 2018

Camille, vidéaste et documentariste pour DOC du réel couvrait la manifestation du 22 mai à Paris. Arrêtée en même temps que les 101 lycéens et grévistes lors de l’occupation du lycée Arago, elle a passé 44h en garde à vue, se retrouve poursuivie pour « groupement en vue de commettre des dégradations » et passera en procès au mois d’octobre prochain.

Avant d’être interpellée, Camille a filmé l’intervention policière puis elle a interviewé les lycéens à l’intérieur du car de police dans lequel ils ont passé plus de 4 heures ensemble avant d’être amenés au commissariat. De ce fait, un officier de police judiciaire a décidé de saisir la totalité de son matériel et donc de ses enregistrements.

[Pour accéder à la cagnotte en ligne, cliquer ici.]

Dans le détail :
— 2 cartes mémoires (150e)
— un micro RODE (180 e)
— Un enregistreur numérique Zoom H4N (220 e)
— Une caméra appareil photo Canon EOS 70D, un objectif et une batterie (1500e)
— Un téléphone (250 e)

Pour plus de détails sur les circonstances et le déroulement de son arrestation,
vous pouvez lire cet article paru sur lundimatin

Dépouillée de son matériel de travail, Camille n’est plus en mesure de continuer son activité et doit attendre une hypothétique restitution après son procès en octobre. Ces dernières années, elle a produit des contenus riches, divers et précieux que nous avons très régulièrement publiés sur lundimatin(ses images ont aussi été diffusées par Médiapart, le Huffigton post, les Inrocks, CQFD, etc.). Sa chaine youtube cumule plus d’un million de vues et une centaine de documentaires, nous en avons sélectionné quelques-uns ci-dessous.

Évidemment, il ne nous paraît pas souhaitable de hiérarchiser les différents types de répression : qu’une « journaliste » se retrouve en GAV et poursuivie après une occupation ne nous semble fondamentalement pas plus scandaleux que ce qu’ont vécu des dizaines de lycéens ce jour-là. Cependant, il nous semble important que Camille puisse reprendre ses activités de documentation des luttes le plus rapidement possible et c’est la raison pour laquelle nous en appelons à votre solidarité financière.

La somme récoltée lui permettra d’acquérir une nouvelle caméra, un nouvel enregistreur, etc. le plus rapidement possible. La somme visée couvre le prix de ce qu’elle a perdu, à savoir 2300 euros.

Son matériel saisi était par ailleurs très rudimentaire au vu de la qualité de ses reportages et il va sans dire que si nous récoltions plus d’argent, cela lui servirait à se doter d’un équipement plus performant.

Merci pour elle,

La rédaction de lundimatin

[Pour accéder à la cagnotte en ligne, cliquer ici.]

Quelques vidéos de DOC du réel :

La nature qui se défend

Tarn 2014 / Contre le Barrage de SIvens de DOC du réel / 1h avec Yannis Youlountas, PAP40, Noël Godin, les zadistes de la ZAD du testet et les militants du collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet.

#JusticepourThéo

Après l’agression du jeune Théo par la police un rassemblement est appelé, le 11 février 2017, devant le tribunal de grande instance (TGI) de Bobigny.

Farce doit rester à la justice : la violence d’une institution

Avec Vanessa Codaccioni, Laurence Blisson, Aïnoha Pascual, Kamel Daoudi Karine Parrot, Farid El Yamni, Nicolas Fensch, Éric Beynel, Julien Théry, Jérôme Baschet, et le Collectif de traduction de Ne crois pas avoir de droits. Images AGITI FILMS / Montage DOC du réel

Violences policières au lycée Suger

Retour sur la répression policière engagée à Saint-Denis, le 7 mars 2017, suite au blocus du lycée Suger. Avec les interventions des élèves de l’établissement.

Social Catch

Le 24 février 2018, à Ivry (94), s’est déroulé un GRAND GALA DE CATCH pour les 30 ans de l’APEIS, association de chômeurs et précaires.

Casti, mutilé en 2012 : Entretien

Entretien avec Florent Castineira dit « Casti » mutilé en 2012 à Montpellier, par la brigade anti-criminalité, alors qu’il s’apprêtait à assister à un match de football.

Violences du 1er MAI

Assigné à résidence

Témoignage de X. assigné à résidence 17 jours et 17 nuits dans le cadre de l’état d’urgence et des mesures sécuritaires visant à assurer la COP21.

Tolbiac : un exercice grandeur nature

Sur l’émeute

Paroles des lycéens sur le mouvement en cours contre les violences policières. Paris, le 28 février 2017 : manifestation sauvage près de l’annexe du Ministère de l’Intérieur.

lundimatin {papier}

Se procurer la revue

Mouvement 1 min 25 avr. 17
lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :