Trouble #7 : Sans demander la permission

Réchauffement climatique, désastres naturels, s’organiser depuis la catastrophe [Vidéo]

paru dans lundimatin#128, le 13 janvier 2018

Cela fait 12 ans que l’ouragan Katrina a détruit les digues de la Nouvelle Orléans, engendrant l’inondation totale de toute une partie de la ville et venant confirmer les sérieux avertissements de la communauté scientifique quand aux effets destructeurs du changement climatique. Au fil des longues années d’inaction gouvernementale qui ont suivies, d’autres signaux annonciateurs nous ont permis de prendre conscience que le réchauffement climatique n’était pas un scénario catastrophiste que l’humanité ferait mieux d’éviter mais bien une réalité présente à laquelle nous devons nous adapter. Des feux de forêts records au famines engendrées par la sécheresse, des inondations massives à l’enchainement sans précédent de tempêtes et d’ouragans, 2017 fut une année charnière pour la catastrophe climatique.

Alors que les écologistes de gauche glosent sur la décision de Trump de sortir de l’accord sur le climat de Paris, les indigènes qui défendent leurs terres, les anarchistes et autres radicaux, prennent le problème à bras le corps. Pour certains, cela a pris la forme d’une campagne d’action directe contre la construction de pipelines. Pour d’autres, il s’agit de s’organiser localement afin d’apporter du soutien aux populations les plus touchées par les désastres naturels. Dans l’épisode de ce mois-ci, Troubleest allé à la rencontre de ces personnes qui apportent activement leur soutien aux communautés les plus directement touchées.

Chaque mois, Trouble propose un nouveau documentaire sur le web. Vous pouvez visionner les précédents tels que Tuer le serpent noir à propos des luttes indigènes de Standing Rock, Combattre le fascisme,Accueillir les réfugiés - construire la solidarité à travers les frontières, Il n’y a pas de justice ou encore Vous êtes observés. Ce mois-ci, il est question de réchauffement climatique, d’ouragans destructeurs et de la nécessité de ne pas attendre après l’état pour s’organiser depuis la catastrophe.

Soutenir lundimatin

Se procurer lundimatin papier#1.

25 avr. 17 Mouvement 6 min
lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :