22-23 octobre à Saint-Etienne, week-end contre les armes de la police

paru dans lundimatin#77, le 25 octobre 2016

En mai 2015, nous avions publié un article revenant sur l’histoire de cette belle arme qu’est le flashball.

Nous nous étions aussi fait l’écho d’une mobilisation originale contre l’entreprise Nobelsport à l’occasion du premier anniversaire de la mort de Rémi Fraisse. Plusieurs centaines de personnes s’étaient rendues devant cette petite usine du Finistère qui produit entre autres choses des flashballs et des grenades.

Des lecteurs nous informent que les 22 et 23 octobre se tiendra un week-end de rencontres et d’actions à Saint-Étienne, berceau de cette glorieuse entreprise familiale qu’est Verney Carron.

Un communiqué nous précise :

"La spécialité de Verney Carron ? Le flashball. C’est cette petite usine qui l’a pensé, conceptualisé et mis en vente à la fin des années 90 pour des particuliers.
Rapidement cette usine d’armes de chasse très réputées, a obtenu un contrat avec le ministère de l’intérieur pour fabriquer un flashball un peu plus puissant pour équiper les forces de l’ordre.
Ils se sont ensuite lancés dans une nouvelle gamme : "verney-carron security".
Ils fabriquent, pêle-mêle, flashball et munitions, fusils à pompes, grenades en tout genre et lunettes de protections.

Les fameuses grenades de désencerclement qui ont blessé des centaines de manifestants ce printemps : c’est Verney Carron.

Les balles en caoutchouc avec lesquelles on éborgne les manifestants, c’est aussi par là que ça se passe.

Et bien sûr les fameux flashballs et lanceurs :

Le collectif qui organise ce week-end stéphanois met cette rencontre en perspective des temps à venir :

"Que ce soit en prévision des expulsions de la Zad, de calais ou d’un prochain mouvement social, nous devons comprendre ensemble les rouages de cette entreprise pour pouvoir au moment venu mettre le grain de sable au bon endroit.
En ciblant ceux qui produisent les armes de la police, nous nous interrogerons sur la logistique de la répression.
Nous devons réfléchir ensemble aux résistances et aux alternatives."

Le 22 et 23 Octobre à Saint Etienne, week end de rencontres et d’actions

Samedi 22 Octobre

11h : accueil et infos avec le café
15h : FAMAS’tival, parade costumée, animée par une visite guidée carnavalesque du patrimoine industriel de la capitale du FAMAS (Fusil d’Assault de la Manufacture de Saint-Etienne)
19h : repas et concert de soutien avec Tout doit disparaitre ( New wave du mardi matin), Dubmentalist ( porte bien son nom), DJ la tache ( électro qui porte bien son nom)

Dimanche 23 Octobre

au Clapier (2 avenue Mendès France)
(Programme en cours d’élaboration, changements probable à venir !)
10h/11h : - ateliers autodéfense (mixte/non mixte) - discussions : quelles alternatives à la militarisation des conflits ? ( par le MAN)
11h/12h30 : table ronde « Le commerce et l’ industrie de l’armement français » (avec l’observatoire des armements et Mathieu Rigouste)
12h30/14H : pause
14h/15h30 : table ronde « Evolution du maintien de l’ordre : des mouvements de lutte pour les indépendances à nos jours » (avec les collectifs Désarmons-les, Urgence Notre Police Assassine, Ishkashato, des militants de la cabane juridique de calais )
15h30/16h : pause
16h/17h :- discussions face à la police/face à la justice, infos pratiques (avec désarmons les/ street-médics/caisse de solidarité)
17h/18h : assemblée de clôture.

Pour plus d’infos : desarmonslapolice.noblogs.org

Bonus

On nous signale que La revue dessinée vient de publier un reportage un reportage des fameuses Camille Polloni et Louise Fessard sur le flashball. Une anecdote et des extraits :


hot
La colonisation du savoir

Une histoire des plantes médicinales du Nouveau Monde (1492-1750)

28 nov. 16 - Positions, Histoire - 4 min

au hasard
Cauchemars et facéties #1

replay du Cauchemardos - 28 sept. 15 - - 5 min

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :