Cauchemars et facéties #1

Suivre les liens

Cauchemardos - paru dans lundimatin#29, le 28 septembre 2015

Une revue du web. Cette semaine, le travail, la philosophie Ikea, des cables sous-marins et une île.

Nous ne travaillerons jamais

Il parait, ainsi que le relaie Slate, que faire travailler les gens avant 10h s’apparente à de la torture. Et les méthodes de management actuelles aussi, selon l’Obs. (« Le drame du travail contemporain ne vient pas, paradoxalement, de ce qu’il est déshumanisant mais au contraire du fait qu’il joue sur les aspects les plus profondément humains des individus. » ce qui entraîne une « précarisation subjective du salarié »)

Ça tombe bien. The Atlantic nous apprend que les machines pourraient (dans pas si longtemps que cela) endosser une bonne partie des tâches actuellement dévolues aux hommes. Ainsi, aux Etats-Unis, 47% des emplois pourraient être pris en charge par des machines dans les vingt ans à venir. La fin du travail ?

Le Guardian contre-attaque, prétendant que la technologie crée plus d’emplois qu’elle n’en détruit.

Qui croire ? En tout cas internet offre pleins de nouveaux emplois, non rémunérés… C’est ce qu’a constaté, sur un ton un peu naïf, un journaliste de rue89. Offrir pleins de données personnelles (gratuitement) à Facebook qui les exploite à des fins commerciales, héberger des photos sur Flickr qui en fait des posters, aider à transcrire des Google Books (en prouvant qu’on n’est pas un robot), etc.

Par exemple, en apprenant une langue étrangère sur Duolingo on traduit gratuitement des articles de Buzzfeed. « Les francophones, les hispanophones et les lusophones apprenant l’anglais via Duolingo traduisent un article de BuzzFeed. Les meilleures traductions sont alors combinées, via un algorithme breveté, et reconstituent l’article traduit »

Scoop

Brooklyn serait en train de s’embourgeoiser. Une artiste s’en plaint, ou le constate juste.
Londres, elle, se mange elle même. Monstre dévorant les ressources, les gens, l’énergie.

Philo en kit

Ikea est confronté à un problème. S’il pensait avoir conçu ses showrooms comme des endroits agréables (d’ailleurs on y dort), ils sont aussi de grands lieux de conflits pour les couples. « L’univers idéalisé de la maison promu par Ikea est littéralement la carte d’un cauchemar pour une relation » selon une psychologue américaine.

Début de réponse dans le catalogue 2016 (troisième ouvrage le plus diffusé au monde) :
« Tout est affaire de compromis. Vous aimez les canapés moelleux, il les préfère plus fermes. Avec deux canapés différents, vous pourriez bien vivre heureux pour toujours. »

C’est l’occasion de se plonger plus avant dans la philosophie Ikea : « Plus le virtuel est présent dans notre quotidien, plus nous avons soif de contact physique. Nous avons utilisé des matériaux naturels qui stimulent nos sens et nous font reprendre contact avec la réalité ».
(Le Comité Invisible avait plutôt dit « Le matraquage technologique nous rendra finalement la capacité à nous émouvoir de l’existence nue, sans pixel, d’un chèvrefeuille. ») Angoisse.

Racisme

« Il apparaît désormais que les gens sont plus à même de tirer sur des cibles montrant des personnes noires que celles avec des blancs. La décision de ne pas tirer sur une personne noire non armée est plus longue à prendre que si elle est blanche. »

Flip

Après avoir lu notre article sur Karma Police, pompage massif de données internet à des fins d’analyses policières, considérer ce « que va transformer la transcription automatique de nos moindres paroles »…

Ou se rappeler que, s’il est possible de sniffer de la donnée directement sur les lignes transatlantiques, c’est bien parce qu’Internet a des infrastructures en dur (et fragiles, aussi) : des bâtiments, des cables.

En France c’est par exemple à Penmarch’ (« C’est un axe d’entrée important, mais pour Internet, les points stratégiques sont surtout en Normandie et à Marseille. ») . « J’en ai posé un pendant deux ou trois jours il y a quelques années en intérim. C’est pas super gros, ça doit faire cette taille-là [avec ses deux mains, il fait un cercle de 15 centimètres de diamètre, ndlr]. » « Je ne sais pas si vous pourrez les voir. C’est bien gardé, vous savez. Il y a une rue, la rue des câbles sous-marins, le centre de gestion doit se trouver par là. »

« Le pouvoir réside dans les infrastructures » qu’ils disaient..

Pour (en) finir

Un simulateur..

Pour fuir

Une île.
« Les Sentinelles repoussent d’autres visiteurs intrusifs : deux pêcheurs en ont fait les frais en 2006, tués par des autochtones après avoir jeté l’ancre, apparemment avinés, sur les côtes de North Sentinel. » « La crainte d’une extinction des Sentinelles a ressurgi en 2004, avec le tsunami qui a frappé l’océan Indien. Les autorités de l’archipel assurent que la tribu a été sauvée grâce à sa connaissance ancestrale des signes fournis par le vent et la mer. »

Cauchemardos est le véritable roi d'internet. Suivez-le sur son compte tweeter @cauchemardos
hot
Flash-ball : le lycéen nantais jugé co-responsable du tir qui l’a éborgné

L’état condamné à ne verser que la moitié des indemnités.

- 5 déc. 16 - Positions, Rencontres, Terreur - 9 min

au hasard
Fiche de lecture

Être ouragans - Georges Lapierre

13 sept. 15 - International - 21 min

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :