La présidentielle n’aura pas lieu

Le grand feuilleton de l’été de lundimatin

paru dans lundimatin#66, le 22 juin 2016

Pendant toute la durée des vacances d’été, lundimatin proposera un feuilleton à raison d’un épisode par semaine. Ce sera de l’anticipation mais pas de la science fiction. Un thème, une trame : La présidentielle n’aura pas lieu.
Voici l’invitation.

A partir de septembre 2016, l’idée apparaît dans divers secteurs de la société française : la prochaine élection présidentielle qui, depuis les débuts de la Ve République, est le moment qui aimante tous les autres à l’intérieur de la vieille politique, aura peut-être du mal à se dérouler, et peut-être même risque de ne pas avoir lieu du tout. D’abord très rare et minoritaire, considérée par beaucoup comme simplement loufoque, l’idée va croître au fur et à mesure que la crise, démarrée avec la contestation de la loi « Travaille ! », se généralise et s’approfondit… La panique gagne les milieux dirigeants, la consternation s’abat chez les éditocrates, des économistes du monde entier signent un avertissement solennel au pays : non, la France ne peut pas donner ce si mauvais exemple au reste du monde.

Crise de l’exploitation capitaliste, crise de la démocratie représentative, crise de la domination des corps et de la colonisation des imaginaires, crise des rapports humains, toutes ces crises individuelles et collectives qui fusionnent pour créer une situation de moins en moins gouvernable, nous voulons en faire le récit en appelant à la rescousse le savoir-faire de raconteurs d’histoires qui, chacun leur tour, reprendront le fil narratif et raconteront de manière convaincante l’histoire possible de l’automne et de l’hiver qui viennent. Un feuilleton de l’été un peu particulier où ce qu’on imagine, rêve, espère, redoute, se mêle inextricablement à ce qui, à l’oeuvre depuis trois mois sur les places et dans les rues, dans les coeurs et les esprits, est en train de rendre l’avenir imprévisible…

On sait qu’avec Eugène Süe et quelques autres, le feuilleton fut souvent, dès sa naissance, partie prenante des combats pour l’émancipation humaine. Pour respecter quelques contraintes du genre, nous publierons dans le prochain numéro une première liste des principaux personnages et le début du récit. Lundi Matin fait appel à ses lecteurs pour en suggérer quelques-uns… En quelques paragraphes, décrivez-nous ceux dont vous aimeriez suivre les pérégrinations, ceux dont le regard nous fera découvrir un monde en train de finir.

Nos lecteurs réussiront-ils à proposer des héros suffisamment attachants, sympathiques ou méprisables pour qu’ils soient retenus ? Sauront-ils laisser place à la complexité et ne pas proposer des personnages caricaturaux ? Qui pourraient être les professionnels de l’imaginaire (et les autres) aptes à dérouler une histoire foisonnante et joyeuse, haletante et profonde, grinçante et pathétique ? Pourra-t-on se marrer et réfléchir en même temps ? La réponse à toutes ces questions et à quelques autres, vous la lirez dans le premier épisode à paraître dans le prochain numéro de lundimatin…

hot
La colonisation du savoir

Une histoire des plantes médicinales du Nouveau Monde (1492-1750)

28 nov. 16 - Positions, Histoire - 4 min

au hasard
Qui ne saute pas n’est pas français

« l’idée du bonheur que nous portons en nous est imprégnée par la couleur du temps qui nous est échu pour notre vie à nous »

11 janv. 16 - Positions, Terreur - 11 min

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :