Google nous veut du bien

Retour vers le futur.

paru dans lundimatin#7, le 18 janvier 2015

Il suffit parfois qu’un événement advienne à l’étranger pour qu’il passe complètement inaperçu des consommateurs français. Ce fut le cas d’une présentation haute en couleur des futurs applications de Google. C’était au mois de Mai : comme chaque année, se tenait à Berlin la conférence pour l’innovation et la technologie RE:PUBLICA (https://re-publica.de/ ). À 195 euros l’entrée (640 € pour la business class), 5000 spectateurs s’y étaient donnés rendez-vous pour écouter des dizaines d’intervenants venus présenter le futur de l’Internet, des réseaux sociaux, du monde.

C’est à cette occasion que deux « cadres innovants » de la firme californienne, Paul Von Ribbeck et Gloria Spindle, ont pu exposer leur nouveau projet Google Nest. C’est tout l’esprit Google qu’ils nous donnent à voir à travers une présentation effarante. Le projet Google Nest se décompose en quatre sous-projets : Google TRUST (google confiance), Google HUG (google embrassade), Google BEE (Google Abeille) et Google BYE (Google au revoir).
Nous avons sous-titré leur prestation afin que le public français puisse prendre la mesure des surprises que le futur leur réserve.

Voici un bref compte rendu du contenu et des buts de ces applications de demain :

« Google Trust. Optez pour la protection totale. »

Google Trust n’est pas une application à part entière mais un service d’assurance pour vos données personnelles. Du fait de la recrudescence de la surveillance et des attaques de hackers mais surtout, face à la valeur commerciale croissante des données personnelles, Google se propose d’« assurer vos données ». Le slogan : si nous ne pouvons pas toujours protéger vos données, nous pouvons vous protéger vous. Google Trust offre donc un service d’assurance en cas de vol de vos données personnelles. Le service est gratuit… ou disons plutôt que vous le payez avec vos données : Plus vous utilisez Gmail, Gchat et Google Search – donc plus vous partagez de données personnelles avec les serveurs et services de Google – plus la remboursement en cas de vol sera élevé.

« Google Hug. Être là, les uns pour les autres. »

Pour présenter Google « embrassade », il suffit de traduire la présentation de l’application :

« Vous passez une mauvaise journée ? Il y a de grandes chances que vous ne soyez pas le seul et que d’autres personnes comme vous ne soient pas loin. En moyenne, 82% des interactions humaines d’une personne sont désormais digitales ; ce qui ne laisse que très peu de place pour de vraies rencontres. À qui vous adressez vous lorsque vous avez besoin d’un contact humain, de partager vos sentiments ou de boire une tasse de café ?

C’est pour cela que nous avons mis au point et intégré à tous les outils et services Google, un nouvel algorithme d’analyse des comportements humains. Nous pouvons désormais savoir lorsque vous n’êtes pas dans votre meilleur jour et de quel type d’interaction vous avez besoin pour aller mieux. Google Hug vous aide à trouver autour de vous ceux et celles qui partagent le même besoin relationnel. Il vous suffit de cliquer et vous trouverez ce que vous cherchez. C’est promis. »

« Google Bee. Un nouvel ami dans le ciel. »

Lors de la présentation de Von Ribbeck et Spindle, Google Bee semblait être le projet le moins abouti de la gamme Google Nest. C’est cependant celui qui a probablement le plus d’avenir :
Le principe de Google Bee est de démocratiser l’utilisation du drone. Là encore, selon leur site : « La Google Abeille est le premier drone personnel. Il surveille votre maison comme votre famille. Elle s’assure que vos enfants se rendent là où ils disent se rendre et capture les meilleurs moments de votre vie afin que vous puissiez les partager avec d’autres à la fin de la journée. (…) La Google Abeille vous permet d’être à deux endroits à la fois. »

« Google Bye : pour que l’on se souvienne de vous. »

Là encore, ne connaissant pas les détails du programme, nous nous contenterons de traduire la présentation officielle :

« Personne ne veut quitter ce monde sans que l’on se souvienne de lui. Chacun mérite un adieux à hauteur de sa vie. Google Bye est un service qui aidera vos amis à se souvenir de vous comme vous l’auriez souhaité. »

L’application propose en effet, pour les personnes défuntes, la mise en partage des données les plus significatives les concernant. Goûts musicaux, traits de caractère, plus belles vidéos de famille ainsi que tous les moments et informations uniques dont les proches auront encore la chance de profiter.

Pour en savoir plus sur Gloria Spindle : https://re-publica.de/en/member/928#profile-speaker

et Paul Von Ribbeck : https://re-publica.de/en/member/1008#profile-speaker

hot
Flash-ball : le lycéen nantais jugé co-responsable du tir qui l’a éborgné

L’état condamné à ne verser que la moitié des indemnités.

- 5 déc. 16 - Positions, Rencontres, Terreur - 9 min

au hasard
HOURRA l’Euro nouveau est arrivé !

« Grévistes, levez-vous, détachez-vous de vos piquets et venez tous au tripot qui vous accueille comme des enfants égarés. »

13 juin 16 - Positions - 3 min

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :