Affaire de la voiture de police brûlée quai de Valmy

Alain Damasio, Nathalie Quintane, Frédéric Lordon et Serge Quadruppani suivront les audiences pour lundimatin.

paru dans lundimatin#114, le 24 septembre 2017

Souvenez-vous, mercredi 18 mai 2016, en plein mouvement contre la loi travail, le syndicat de police Alliance ravissait la place de la République au mouvement Nuit Debout. Il s’agissait alors pour le syndicat de mettre en scène une réconciliation avec la population en s’affichant avec quelques bonnes âmes d’extrême-droite. Alors qu’un contre-rassemblement est gazé par les forces de l’ordre puis repoussé des abords de la place, une manifestation sauvage s’improvise. Sur son chemin, une voiture de police bloquée dans la circulation est prise à partie par la foule et prend feu après qu’un fumigène a atterri sur sa plage arrière.

C’est pour ces faits que 9 personnes comparaîtront devant la XIVe chambre du tribunal correctionnel de Paris, du 19 au 22 septembre.

---Pour comprendre le contexte de cet incendie et des arrestations qui ont succédé, nous vous invitons à lire cet article que nous avions publié à l’époque : Voiture de Police Incendiée, le bluff de Cazeneuve.---

De nombreuses figures intellectuelles et organisations politiques appellent à un rassemblement pour soutenir les prévenus et demander leur relaxe, parallèlement, le syndicat de police Alliance qui se porte partie civile a annoncé sa présence à l’audience.

Les enjeux politiques, judiciaires et policiers de ce procès seront nombreux et exacerbés. Quelle est la légitimité de la colère face à la violence policière et institutionnelle ? Le témoignage anonyme d’un policier du renseignement est-il suffisant pour condamner des jeunes militants à des mois d’incarcération ? Une cour peut-elle juger un mouvement en y prélevant une poignée d’individus ? La justice n’est-elle que la chambre d’enregistrement rituel et officiel des pratiques de contrôle et de correction de l’institution policière ?

Gageons qu’il ne manquera pas de chroniqueurs judiciaires pour suivre les débats et ne pas répondre à ces questions. C’est pour cette raison que lundimatin a choisi de couvrir ce procès d’une manière inédite. Quatre écrivains reconnus chacun dans des domaines très distincts de la littérature se relaieront dans la salle d’audience afin de raconter ce qu’ils y ont vu et entendu. Frédéric Lordon, Nathalie Quintane, Alain Damasio et Serge Quadruppani nous feront l’honneur de leurs compte-rendus qui seront publiés quotidiennement dans nos pages.

Alain Damasio est auteur de Science-Fiction, il a notamment publié La Zone du Dehors et La horde du contrevent (Gallimard).

Nathalie Quintane est poète et écrivain. Elle a récemment publié Que faire des classes moyennes ? (P.O.L.).

Frédéric Lordon est économiste et directeur de recherches au CNRS. Il a récemment publié Imperium : structures et affects des corps politiques (La Fabrique) et Les affects de la politique (Éditions du Seuil).

Serge Quadruppani est auteur et traducteur de romans policiers. Il vient de publier Loups solitaires (Métailié).

Soutenir lundimatin

Se procurer lundimatin papier#1.

25 avr. 17 Mouvement 6 min
lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :