Adversus Lordonum II

Frédéric Lordon, sauvera-t-il l’économie ?

paru dans lundimatin#18, le 13 avril 2015

Étoile montante de la gauche, en quelques années Frédéric Lordon s’est imposé comme contre-expert du néo-libéralisme.

Le parcours politique de Frédéric Lordon a de quoi faire rougir. Vent debout contre les pratiques néo-libérales, il n’hésite pas à frapper du poing sur la table pour s’affirmer souverainiste et régulationniste.
Le 2 avril dernier, on le retrouvait encore à Paris, face à un amphi bondé, pour tirer les leçons de la situation grecque avec Panagiotis Sotiris, ponte d’Antarsya, front de gauche grec anticapitaliste.

Quelques mois plus tôt, le 27 novembre 2014 lors d’un débat avec Eric Hazan, il n’hésitait pas à donner quelques courageux coups de pieds dans la fourmilière en réaffirmant sa croyance en les institutions ainsi qu’en leur police. Les milieux de la nuit ne s’étaient pas fait attendre pour réagir. Nous avions notamment choisi, malgré l’hiver, de diffuser ce tube consacré à l’économiste :

Afin de fêter l’épisode final de notre série « Qu’est-ce que l’économie ? » brillamment tenue sur ce site par un autre économiste, Jacques Fradin, nous avons trouvé opportun de lui demander quelques précisions quant aux fondements de la doctrine lordoniste. Cela afin d’éclairer son succès comme son avenir :

hot
Flash-ball : le lycéen nantais jugé co-responsable du tir qui l’a éborgné

L’état condamné à ne verser que la moitié des indemnités.

- 5 déc. 16 - Positions, Rencontres, Terreur - 9 min

au hasard
Fiche de lecture

Être ouragans - Georges Lapierre

13 sept. 15 - International - 21 min

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :