Transformateur de Saint-Victor

La Préfecture abandonne la tenue de l’enquête publique dans le Sud-Aveyron mais la mobilisation continue... [vidéo]

paru dans lundimatin#124, le 27 novembre 2017

La nouvelle est tombée mercredi : après deux tentatives infructueuses d’acheminer ses commissaires enquêteurs vers les mairies concernées par le projet de méga-transformateur, la Préfecture de l’Aveyron jette l’éponge. La mobilisation des habitants, les blocages des bâtiments communaux à grand renfort de tracteurs et de bottes de paille ont porté leurs fruits. Les autorités ont annulé les trois dernières dates qu’elles avaient prévu dans le secteur. Il n’y aura donc jamais d’enquête d’utilité publique au pays des Raspes du Tarn. L’annonce, un brin sidérante, n’était pourtant pas si inattendue. Cet été déjà, les opposants gonflés à bloc promettaient, face à l’enquête, de faire « mieux qu’à Plogoff ».

Dans le Finistère, le blocage de la mairie s’était terminé par l’invasion du village au moyen d’estafettes baptisées « mairies annexes » escortées de solides contingents de gendarmes. La solution des pouvoirs publics rouergats, pour l’instant moins va-t’en guerre, ne manque pas non plus de piquant. Dans son « avis de modification de l’enquête unique » du 22 novembre, la Préfecture propose ainsi cinq nouvelles permanences condensées sur une seule semaine. Mais « détail » croustillant, celles-ci auront toutes lieu... dans le Nord-Aveyron ! C’est-à-dire à au moins une heure de route de Saint-Victor. Voilà comment on se soucie de l’avis des autochtones !

Mais cet aveu d’échec des pouvoirs publics nous livre une information d’importance : ils doivent assurer les permanences de cette pseudo-consultation coûte que coûte pour obtenir leur chère D.U.P. et commencer les travaux. Il est donc d’autant plus important de continuer à la bloquer ! L’Amassada, hameau de cabanes résistantes et assemblée de lutte, appelle donc une nouvelle fois à barrer la route à ces permanences de la honte.

Le mercredi 29 novembre, rendez-vous à 9h30 précises devant la mairie de Flavin.
Une mobilisation sera également convoquée le lundi 4 décembre dans l’après-midi à La Primaube.

Après Saint-Victor et les Costes-Gozon, nous repousserons les commissaires, jusqu’à Pigüé s’il le faut ! Res nos arrestarà pas !

Plus d’informations sur https://douze.noblogs.org.

RTE annule sa venue à Saint-Victor by lundimatin on Scribd

P.S : Nous comprenons la frustration de tous nos compagnons et soutiens qui ne pourront se libérer un mercredi matin pour aller chasser le commissaire enquêteur sur les hauteurs du Lévézou. Pas de regret à avoir pourtant, puisque nous vous attendons toutes et tous le samedi 2 décembre à Saint-Affrique. Venez nombreux dès 15h pour la grande marche contre RTE.

Soutenir lundimatin

Se procurer lundimatin papier#1.

25 avr. 17 Mouvement 6 min
lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :