Après 132 jours de grève, les facteurs et factrices de Rennes reprennent le travail

[Reportage vidéo]

paru dans lundimatin#149, le 11 juin 2018

[De nos envoyés spéciaux à Rennes]

Après 4 mois et demi de grève, les postiers et postières du bureau de poste de Rennes Crimée ont repris le travail le 23 mai dernier. Nous sommes allées leur faire une haie d’honneur pour continuer à les soutenir avec leurs collègues du collectif des facteurs, les camarades cheminots, zadistes, le réseau de ravitaillement des luttes de Rennes et de Nantes, des membres de l’AGI, proches, familles, fan club et usagers…

Nous en avons profité pour réaliser ce film.

Les facteurs et factrices ont su s’organiser au-delà de leur bureau de poste et aller à la rencontre de leurs collègues dans toute l’Ille-et-Villaine. Ils ont créé un large collectif et pris en main leur lutte contre la direction de la poste à travers cette longue grève exemplaire.

Pendant ces 132 jours ils et elles ont entre autres : bloqué les plateformes de colis de la poste à plusieurs reprises, écumé les bureaux de leurs collègues du département pour les rencontrer et les informer (la tournée des popotes comme ils le disent), battu le pavé aux manifestations, construit un BAD – Bureau de Poste à Défendre - itinérant sur la ZAD pour défendre leur vision du service public, négocié de nombreuses fois avec une direction qui ne leur accorde aucune considération, lutté contre et dénoncé toutes les stratégies de la direction pour casser leur grève (employer des cadres d’autres villes ou des intérimaires pour faire le travail des grévistes, l’ouverture de centres de tri parallèle...), rejoint les cheminots sur leurs piquets de grève, bataillé avec leur direction, libéré des camarades étudiants d’une nasse, tissés des liens indéfectibles entre elles et eux...

Un protocole d’accord concernant le conflit du bureau de Rennes Crimée a été signé jeudi 17 mai avec l’approbation du collectif des grévistes. Il n’est pas celui espéré par les facteurs et factrices en grève qui continuent de défendre l’idée d’un retrait total de la méridienne et de la tournée sacoche, mais après 132 jours de grève et face à une stratégie destructrice de la direction de La Poste, les facteurs de Crimée ont décidé de reprendre le travail… mais pas d’abandonner la lutte !

Concernant le bureau de poste de Rennes Crimée, l’accord final obtenu est radicalement différent du projet initial, avec notamment la notion de méridienne "au volontariat, qui ne concernera que 4 tournées sur 24. Concernant le conflit départemental, des graines ont été semées dans l’ensemble des bureaux. La direction de son côté refuse une négociation départementale, ainsi les victoires remportées par les grévistes de Crimée ne sont pas garanties pour les autres bureaux du département.

Aujourd’hui pourtant, environ les deux tiers des facteurs d’Ille-et-Vilaine ont participé à la grève. Ils se sont organisés, ils ont pris le temps de se parler et ils ont réussi à planifier des actions communes. Ces liens continueront à être éprouvés et renforcés entre les facteurs brétiliens, qui comptent bien les étendre aux autres départements.

Ce lundi 11 juin, les postier-e-s de Rennes et leurs soutiens, rejoindront leurs collègues de tout le territoire à Paris pour un rassemblement national.

Parce que la grève nous a permis de nous rencontrer, parce qu’elle nous a réuni. Nous ne sommes pas prêts de nous quitter si facilement.

Le combat continue.

L’épisode précédent des aventures des facteurs en grève, en vidéo :

83e jours de grève des postiers. Blocage de la plateforme de tri (Renne)

Pour rester informer : https://www.facebook.com/pg/lalettredesfacteurs

Le 11 juin SUD PTT appelle à la mobilisation :
http://www.sudptt.org/Le-11-juin-SUD-appelle-a-la-mobilisation

lundimatin {papier}

Se procurer la revue

Mouvement 1 min 25 avr. 17
lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :