mars 1971 - Occupation du quartier Casal Bruciato

Oreste Scalzone contre la montre

paru dans lundimatin#45, le 25 janvier 2016

Pour revoir les épisodes précédents.



En novembre 1969, une grève générale pour le logement est décidée. Lors de la manifestation à Milan, des étudiants démontent un échafaudage pour s’en servir de projectiles contre la police. Un fourgon de policiers se renverse et son chauffeur meurt. Le mouvement est alors directement pris pour cible par le Premier ministre qui promet une répression féroce. Afin de répondre à l’intimidation, une nouvelle manifestation est organisée. Les intellectuels de gauche sont invités à faire montre de leur respectabilité en tête du cortège. Mais malgré cela, la police attaque et manifestation repart dans le sens inverse pour parcourir tout Milan.
À cette période, les premières actions clandestines voient le jour. La police est sur les dents. Le célèbre éditeur Giangiacomo Feltrinelli annonce dans une lettre ouverte à la presse qu’il passe à la clandestinité et fonde le Groupe Armé Partisan.
La lutte autour du logement prend de plus en plus d’ampleur. Les ouvriers occupent massivement et illégalement les HLM vides.

Fin mars 1971, le quartier de Casal Bruciato est pris d’assaut par des dizaines de familles. La police intervient pour expulser ces centaines d’habitants soudains...

Mars 1971 - Occupation du quartier Casal Bruciato à Milan

hot
Flash-ball : le lycéen nantais jugé co-responsable du tir qui l’a éborgné

L’état condamné à ne verser que la moitié des indemnités.

- 5 déc. 16 - Positions, Rencontres, Terreur - 9 min

au hasard
État d’urgence j’écris ton nom

Récapitulatif des assignations à résidences et perquisitions administratives en prévision de la COP21.

28 nov. 15 - Terreur - 11 min

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :