Voir en ligne
   
 
 
 
#304 | 13 septembre
 
 
 
Le Covid et « la grande démission »
 

Charles Reeve



Depuis quelques mois, un étonnant phénomène social accompagne l’épidémie de Covid 19 aux États-Unis. Des centaines de milliers de salariés quittent leurs emplois, le chiffre dépassait, en avril 2021, les quatre millions et continue depuis d’augmenter à un rythme soutenu. On appelle désormais le phénomène : « La grande démission ». Au pays de la « libre entreprise » et de la « main invisible », les motivations ne sont pas faciles à cerner et son ampleur questionne. Charles Reeve essaye de creuser ici ce que peut signifier cette vague de démissions. Son introduction est suivie de la traduction d’un entretien réalisé par le site américain Hard Crackers avec une psychothérapeute ayant démissionné cet été.

 
 
 
 
 
Les Soulèvements de la Terre – Saison 2
 

Automne/hiver 2021-2022 - (R)appel



À mesure que s’accélère la dégradation des conditions de vie sur terre, nous sommes de plus en plus nombreux.ses à se sentir tenaillé.e.s par la confusion, la colère et l’absence d’horizon. Qu’attendre d’une énième COP ou d’un catalogue printanier de promesses électorales ? Seul un basculement radical - un soulèvement - pourrait permettre d’enrayer le réchauffement climatique et la 6e extinction massive des espèces déjà en cours. Au fond, nous le savons, il ne nous reste aujourd’hui plus d’autre voie que de mettre toutes nos forces dans la bataille pour enrayer le désastre en cours, et abattre le système économique dévorant qui l’engendre.

 
 
 
 
 
Appel à converger contre les « méga-bassines » et le démarrage des chantiers
 

22 septembre 2021 - Niort / Marais poitevin
#SoulèvementsDeLaTerre



Les Soulèvements de la Terre entamment leur deuxième saison en ce mois de septembre et le premier épisode aura lieu au beau milieu du marais poitevin contre un projet de bassines géantes servant à irriguer les terres agricoles. Voici l’appel qui explique ce qu’est une bassine et invite à rejoindre la journée d’action contre ce projet à Niort, le 22 septembre prochain.

 
 
 
 
 
Déboulonnons Poma !
 

Sabotage de téléphérique contre le projet Cigéo



Il y a quelques jours, un téléphérique de l’entreprise POMA, pépite française du secteur de la remontée mécanique, se faisait débouloner dans l’est de la France. Nous publions ici le communiqué qui accompagne ces actes ainsi que l’appel de novembre dernier qui lançait la campage contre POMA depuis l’opposition au projet Cigéo d’enfouissement des déchêts nucléaires à Bure. Le lien entre Cigéo et POMA ? Cette dernière a été retenue par l’ANDRA pour construire le « descendeur », soit le funiculaire de 5km censé amener les déchets radioactifs à 500 mètres de profondeur. S’attendait-elle à devenir la cible de sabotages répétés (ce fut déjà le cas en novembre dernier en Savoie) ? Reviendra-t-elle sur sa décision de collaborer avec l’industrie du nucléaire ? Dans le cadre de l’enquête d’utilité publique qui s’ouvre à Bure (voir notre édition de la semaine passée), on pourrait s’attendre à de nouvelles actions contre les soutiens du projet Cigéo

 
 
 
 
 
Les rayonnantes
 

Récits et photos de dix jours de rencontres et d’actions contre le nucléaire près de Bure



Un-e participant-e aux rencontres et actions des rayonnantes près de Bure, cet été, nous a transmis cette compilation d’extraits et de textes qui reviennent sur ces dix jours contre le nucléaire et ce qui lui reste de monde.

 
 
 
 
 
Pour une contre-histoire de la commune de Tolbiac
 

« Les succès et les échecs d’une position ou d’une proposition la rendront majoritaire ou minoritaire. »



Cet article fait suite à la publication dans lundimatin du témoignage d’un militant mobilisé lors de l’occupation du centre Pierre Mendès France, alias Tolbiac, survenue au printemps 2018 dans le cadre de la lutte contre l’instauration de Parcoursup. Plus précisément, il y répond, en tentant de suivre le cheminement de l’auteur, dont la mémoire a visiblement été bien altérée par le passage du temps. Le ton est volontiers polémique, car nous concevons l’antagonisme comme étant au cœur de la politique – ou de moins de la nôtre. On ne démêle pas un nœud gordien en lui passant la pommade : on le tranche d’un coup net et puissant. Seule une critique radicale de l’expérience de la commune de Tolbiac nous permettra d’en écrire l’histoire.

 
 
 
 
 
De quoi le QR code est-il le nom ?
 

Plongée dans le monde de Google



Comprendre notre présent numérique nécessite de se pencher sur Google, son fonctionnement, son économie mais également la vision du monde dont il est le fruit et le moteur. C’est ce que tente de faire ici Philippe Godard dans le sillage de deux ouvrages qu’il reprend et commente : The new digital age de Eric Schmitt (ancien PDG de Google) et Jared Cohen, qui expose la vision et les projets du monde numérique en construction et L’âge du capitalisme surveillance de Shoshana Zuboff, qui revient de manière critique sur l’histoire de Google (sur ce dernier ouvrage, on trouvera quelques réserves dans une note de lecture parue sur lundimatin en février dernier à propos de Affaires privées. Aux sources du capitalisme de surveillance de C. Masutti)

 
 
 
 
 
Cette chose là ne vient pas de Nous
 

Stéphanie Chanvallon



 
 
 
 
 
Antisémitisme & Islamophobie. Une histoire croisée de Reza Zia-Ebrahimi
 

[Note de lecture]



Comment s’articulent, ou non, l’islamophobie et l’antisémitisme ? Quels rôles politiques et sociaux jouent-ils ? Pour y voir un peu plus clair, nos amis d’Antiopées partagent cette semaine cette note passionante à propos de Antisémitisme & Islamophobie. Une histoire croisée de Reza Zia-Ebrahimi paru cette année aux éditions Amsterdam.

 
 
 
 
 
ICI ON NOYA LES ALGÉRIENS de Fabrice Riceputi
 

[Note de lecture]



Nos amis de la bibliothèque fahrenheit nous ont transmis cette note de lecture sur le livre Ici on noya les algériens de Fabrice Riceputi aux éditions du Passager Clandestin. Ce dernier revient sur « La bataille de Jean-Luc Einaudi pour la reconnaissance du massacre policier et raciste du 17 octobre 1961 ».

 
 
 
 
 
 
m'inscrire / me désinscrire