Voir en ligne
   
 
 
 
#297 | 19 juillet
 
 
 
Acapatzingo : un autre monde au beau milieu de l’agglomération de México
 

Une expérience inédite au coeur de la metropole... Alors que chaque jour de pandémie nous renvoie à un sentiment d’impuissance, conséquence d’une dépendance totale à des dispositifs bio-sécuritaires sur lesquels nous n’avons pas prise, de l’autre côté de l’Atlantique des gens s’organisent par eux-mêmes, se construisent un territoire, si limité fût-il, dans lequel leur puissance commune peut s’exercer. Et si le Mexique indigène nous en a offert tant d’exemples dans les campagnes, cette fois c’est en pleine (...)



Une expérience inédite au coeur de la metropole...
Alors que chaque jour de pandémie nous renvoie à un sentiment d’impuissance, conséquence d’une dépendance totale à des dispositifs bio-sécuritaires sur lesquels nous n’avons pas prise, de l’autre côté de l’Atlantique des gens s’organisent par eux-mêmes, se construisent un territoire, si limité fût-il, dans lequel leur puissance commune peut s’exercer. Et si le Mexique indigène nous en a offert tant d’exemples dans les campagnes, cette fois c’est en pleine agglomération suburbaine que ça se passe : le quartier auto-construit et auto-défendu de Acapatzingo se trouve à Itzapalapa, la plus peuplée des seize divisions de Mexico DF avec 1 800 000 habitants. C’est aussi une des zones les plus pauvres et déshéritées de l’agglomération, où manquent bien souvent les services communs élémentaires et règne la violence liée au narcotrafic.

 
 
 
 
 
HOMME POEME [1/3]
 

Thomazo



amour miroir, petit cœur fendillé, merde, misère, un frelon butine au bord de mes narines morveuses, peur de lâcher le guidon, peur de finir dans le fossé, peur, peur, peur, pas penser, penser mauvais, ne plus penser, de rien se faire l’ami, avancer, avancer, toujours avancer, misérable

 
 
 
 
 
Covid, Pass sanitaire, contrôle et répression
 

Quelques réflexions sur les annonces gouvernementales



Emmanuel Macron l’a annoncé lundi dernier, la stratégie de lutte contre la 4e vague épidémique s’articulera autour de valeurs phares : la menace et le chantage, le contrôle et la répression. Il y a beaucoup à dire et à penser de ce que va produire le Pass sanitaire et les mille frontières invisibles qu’il va faire exister autour de nous, de la division entre bon citoyen et marginal co-responsable de l’épidémie. Pour le gouvernement, c’est en tous cas du win-win, d’un côté la mise au pas de sa population afin de faire repartir de plus belle la machine économique, de l’autre, la production d’une opposition complotiste éberluée et vérolée par l’extrême-droite [1]. Nous avons reçu ce « billet d’humeur », dont nous partageons le constat mais pas les maigres espoirs : la dynamique entre « société » et marge nous paraît être au cœur du dispositif gouvernemental, c’est donc ce découpage qu’il s’agira, selon nous, de faire exploser. Il représente néanmoins une contribution pertinente au débat en cours.

 
 
 
 
 
Les zapatistes à la conquête de l’Europe
 

Une BD de Lisa Lugrin [Épisode 7]



L’invasion zapatiste a commencé. Depuis le Chiapas une délégation a déjà pris la mer pour une opération de « conquête inversée » faite de centaines de rencontres à travers toute l’Europe. Elle vient de mettre pied à terre, à Vigo (Galice), mardi dernier, 22 juin.
Pour raconter ce voyage, la dessinatrice Lisa Lugrin publiera chaque semaine quelques planches, dispersées dans différents médias et que nous compileront au fur et à mesure ici.

 
 
 
 
 
Cinéphilie : la piraterie n’est jamais finie
 

Lettre ouverte à Vincent Paul-Boncour, deuxième flic de France



Salut lundimatin,
Je ne sais pas si vous connaissiez le groupe Facebook La Loupe qui vient de disparaître sous la pression de salauds d’éditeurs de DVD dont le patron de Carlotta Films, Vincent Paul-Boncour. Ce groupe était une merveille, un groupe d’échanges de films introuvables allant de chefs d’œuvres de l’histoire du cinéma jusqu’à des navets tv de seconde zone, en passant par le cinéma expérimental, le documentaire, etc… Bref, une merveille. Un groupe où se rassemblaient amateurs, chercheurs, réalisateurs. Un groupe de pur partage magnifique.

 
 
 
 
 
Passage au rythme estival
 

Chères lectrices, chers lecteurs,
A partir de cette semaine, nous passons à un rythme estival. Cela signifie que nous continuerons à publier des articles régulièrement mais que nous ne nous astreindrons peut-être pas à la cadence infernale et hebdomadaire habituelle. En somme, nous prenons quelques vacances sans trop nous éloigner de nos écrans portables. Bonne lecture et bonnes vacances pour ceux qui en ont.
lundimatin
PS : Certains envois d’autocollants, de t-shirts et d’affiches ont pris un peu (...)



Chères lectrices, chers lecteurs,
A partir de cette semaine, nous passons à un rythme estival. Cela signifie que nous continuerons à publier des articles régulièrement mais que nous ne nous astreindrons peut-être pas à la cadence infernale et hebdomadaire habituelle. En somme, nous prenons quelques vacances sans trop nous éloigner de nos écrans portables. Bonne lecture et bonnes vacances pour ceux qui en ont.

lundimatin

 
 
 
 
 
 
m'inscrire / me désinscrire