Voir en ligne
   
 
 
 
#205 | 19 août
 
 
 
« Dissolution du G7 »
 

Le tube de l’été pour danser à Biarritz



À moins d’une semaine du sommet du G7 de Biarritz, La Parisienne Libérée sort son tube de l’été intitulé « Dissolution du G7 ».

 
 
 
 
 
Un journaliste militant allemand expulsé de France
 

Christophe Castaner dégaine les lois antiterroristes pour dissuader les opposants au G7



Alors que le G7 de Biarritz approche à grands pas, le ministère de l’Intérieur se lance dans quelques étonnantes menées répressives. Le 9 août dernier, Luc un journaliste indépendant et militant allemand, est interpellé par des policiers de la BAC à Dijon. L’homme est alors placé en garde à vue, probablement sans motifs légaux ni valables. Il apprend alors qu’un arrêté a été pris par le ministère de l’Intérieur qui l’interdit de séjour en France jusqu’au 29 août, à savoir jusqu’à la fin du sommet du G7. Il est donc expulsé vers l’Allemagne.

 
 
 
 
 
Vincenzo Vecchi sera-t-il remis au gouvernement Salvini ?
 

Compte rendu de l’audience qui s’est tenue à Rennes le 14 août



Mercredi 14 août, au tribunal de Rennes, se tenait la première audience relative aux mandats d’arrêts européens délivrés à l’encontre de Vincenzo Vecchi, qui réside à Rochefort-en-Terre (Morbihan) depuis huit ans. Plus de 200 personnes étaient rassemblées devant le tribunal en soutien.
Ces mandat d’arrêts font suite à deux condamnations prononcées en Italie pour sa participation à la manifestation de Gênes contre le G8 en 2001, ainsi qu’à un rassemblement antifasciste à Milan en 2006. Si ces mandats attendaient d’être exécutés depuis de nombreuses années sans que quiconque ne s’en soucie vraiment, une récente « information anonyme » a alerté la police française de la présence de la femme de M. Vecchi en Savoie précipitant à quelques jours du G7 le zèle des autorités françaises.

 
 
 
 
 
Grand jeu littéraire de l’été
 

En 1931, le célèbre écrivain français Louis Aragon (1897 - 1982) publiait l’un de ses plus fameux poèmes. Malheureusement, la fin, qui évoque Lénine, nous apparaît un peu datée. Saurez-vous en imaginer une autre ?
Les meilleures (suites et) fins que nous receverons seront publiées au fil de ce mois d’août. Célèbres ou anonymes, toutes les contributions sont les bienvenues.
Pliez les réverbères comme des fétus de paille
Faites valser les kiosques les bancs les fontaines Wallace
Descendez les flics (...)



En 1931, le célèbre écrivain français Louis Aragon (1897 - 1982) publiait l’un de ses plus fameux poèmes. Malheureusement, la fin, qui évoque Lénine, nous apparaît un peu datée. Saurez-vous en imaginer une autre ?
Les meilleures (suites et) fins que nous receverons seront publiées au fil de ce mois d’août. Célèbres ou anonymes, toutes les contributions sont les bienvenues.

 
 
 
 
 
En vacances et sans répit !
 

[Nous avions publié cette annonce de départ en vacances partiel début juillet avec la naïveté de tous les employés qui imaginent encore pouvoir bronzer sans que leur smartphone ne les oblige à quelques tâches oubliées ou supplémentaires ; comme si cette époque n’était pas en train d’abolir définitivement la distinction entre travail, loisirs et repos. Pour reprendre les mots de notre stagiaire estivale : « Quand on aura gagné, on pourra se reposer ! »]
Chères lectrices, chers lecteurs, Comme chaque année, (...)



[Nous avions publié cette annonce de départ en vacances partiel début juillet avec la naïveté de tous les employés qui imaginent encore pouvoir bronzer sans que leur smartphone ne les oblige à quelques tâches oubliées ou supplémentaires ; comme si cette époque n’était pas en train d’abolir définitivement la distinction entre travail, loisirs et repos. Pour reprendre les mots de notre stagiaire estivale : « Quand on aura gagné, on pourra se reposer ! »]

Chères lectrices, chers lecteurs,
Comme chaque année, nous allons prendre quelques vacances et passer de la frénésie de nos éditions hebdomadaires à des publications moins cadencées mais régulières et au fil de l’été (nos contributeurs peuvent donc continuer de nous envoyer leurs articles par les canaux habituels). Évidemment, nous aurions préféré laisser nos ordinateurs au bureau et nous déconnecter complètement de tous ces écrans pendant deux mois mais nous savons qu’en face il n’y a pas de trêve y compris pendant les congés d’été.

 
 
 
 
 
 
m'inscrire / me désinscrire