Mizan demeure

« La terreur se micro-scopise »

paru dans lundimatin#234, le 21 mars 2020

Allez c’est cool : tout le monde va pouvoir faire comme moi
et j’vais pouvoir être comme tout l’monde !
C’que j’attendais va arriver, enfin vous allez me comprendre.
Rester at home toute la journée, y’a pas mieux pour prendre du plaisir.

Les premiers jours ça va baiser, ça va se marrer, jouer aux cartes,
se retrouver. « Tu avais un troisième prénom ? Comme c’est marrant, je ne savais pas.
Merde la Wi-fi ne marche plus »

Y’en a des couples qui vont sauter, des enfants qui vont se rendre compte que leurs parents sont demeurés. Mise en demeure, à quarante ans ? Ton univers sera carcéral. Tu vas pouvoir aimer tes gosses, sentir ta vie, la consommer. Vraiment sentir de quoi est fait ton quotidien, matériellement. Pétrir la matière de l’existence dans ce qu’elle a de prosaïque, de bien concret, de produit vaisselle, de plastiques déchets.

L’âge que tu as, la société, tu vas pouvoir les jouer a fond. Être pleinement et discrètement, avec toi même ; murmurer aux oreilles des murs, all day long. Tu jouera donc à domicile. Tout le monde dedans, on ne sort plus, regardez-vous dans le blanc du cul.

Ceux qui vivent seuls vont enfin pouvoir s’épiler.
Devenir auto-entrepreneuse, webcameur, auto-plombier, semi-poète.

2020 ça va être la flemme. Fainéantise épileptique et angoissée.
La canicule au mois d’Avril, les flics au cul parce qu’on se ressemble.

Restez chez vous, visage couvert. Tweetez un peu, switchez de bord,
mouches-toi dans le coude et check avec ; gardez vos mômes,
aimez leurs miasmes, et tous ensemble allons voter.

2020 ça va être la flemme.
Ceux qui pouvaient toucher la retraite périront du Covid 19.

Ce virus est un anarchiste, pédophobe altermondialiste, furieux anti- capitaliste. Allez les boomers au brancard.

La terreur se micro-scopise

Covid est fier (comme le monde) et radical,
et peut-être est-il est en colère.

Les SDF vont observer une baisse considérable du chiffre.
Nos vies moyennes vont-elles changer, une fois deux semaines à la maison ? Y’en a des couples qui vont s’aimer, des enfants qui vont se rendre compte que leurs parents sont trop stylés.

J’faisais déjà rien de mes journées, et je vais pouvoir continuer. Je vais pouvoir me fondre dans le masse. Et pour une fois, y’aura des gens à observer, à travers les fenêtres d’en face.

Leïla Chaix

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :