La Bataille de Valle Giulia - 1er mars 1968

Oreste Scalzone contre la montre

paru dans lundimatin#42, le 4 janvier 2016

En février 1968, l’université de Rome avait été l’objet de nombreuses initiatives politiques, certaines coordonnées par des enseignants de la même faculté et qui s’étaient joints à l’occupation des locaux des étudiants. Le 29 février, les locaux furent évacués par la police à la demande du recteur Pietro Agostino D’Avack. La police resta sur place.

Le 1er mars 1968, approximativement 4 000 personnes se rassemblèrent Piazza di Spagna. De là, le cortège se sépara en deux : une partie se rendit vers la cité universitaire tandis que la majorité des étudiants se dirigea vers Valle Giulia avec l’intention d’occuper la faculté que la police avait investie. Arrivés sur place, les étudiants affrontèrent un imposant cordon de forces de l’ordre. Un petit groupe de policiers se sépara du cordon, ils capturèrent un étudiant et le frappèrent provoquant une réaction immédiate des étudiants qui lancèrent des pierres et d’autres objets.

Les affrontements dégénérèrent rapidement sur tout le campus et, étonnamment, les étudiants s’avérèrent être en mesure de résister aux charges de la police, contrairement à ce qui s’était passé lors des affrontements des mois précédents.

Pour reprendre cette série depuis le début.

hot
Flash-ball : le lycéen nantais jugé co-responsable du tir qui l’a éborgné

L’état condamné à ne verser que la moitié des indemnités.

- 5 déc. 16 - Positions, Rencontres, Terreur - 9 min

au hasard
Thomas Hippler - Le gouvernement du ciel. Histoire globale des bombardements aériens

Fiche de lecture

6 juin 16 - Histoire - 6 min

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :