L’autorité du nombre

Par Yannis Youlountas

paru dans lundimatin#67, le 27 juin 2016

Ce texte nous a été envoyé par le réalisateur Yannis Youlountas, en réaction au référendum sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

La démocratie est la préhistoire de l’anarchie. La démocratie sous toutes ses formes, variantes et déclinaisons. C’est un balbutiement, un germe, un mythe. Mais on est encore loin du compte. La démocratie annonce un objectif d’égalité qu’elle est incapab le d’atteindre. Depuis 2500 ans, elle ne parvient pas à lâcher la branche qui la sépare de la plaine où l’être humain se redressera politiquement pour vivre et penser la société debout, à l’égal d’autrui. La démocratie reste à l’orée du bois, au rai de lumière, au chaud dans le décorum à peine modifié de l’Ancien Régime. On est encore loin de la liberté véritable, de l’égalité réelle et de la fraternité universelle. Et ce, parce qu’il reste une chaîne à briser, un cordon ombilical à couper, une branche à lâcher pour marcher ensemble debout. C’est le pouvoir. Tant que le système politique ne sera pas débarrassé de ce fléau, il continuera à singer les mêmes grimaces au-dessus des foules infant ilisées et instrumentalisées. Nous sommes encore à l’âge de pierre de la politique, mais rien n’est terminé. Un jour, nous cesserons de considérer comme un aboutissement un système politique dans lequel une majorité exerce un rapport de domination sur une minorité, au prétexte de quelques pourcentages d’écart. Non, ce n’est pas toujours la majorité qui a raison. Et quand bien même, cela ne justifie en rien qu’elle puisse imposer tout et n’importe quoi à d’autres : minorité électorale, groupes humains vivant sur des territoires ou individus désireux d’inventer leur vie hors des sentiers balisés.

C’est pourquoi, pour sortir totalement des systèmes politiques autoritaires et réaliser pleinement l’émancipation individuelle et sociale, il sera nécessaire de continuer à chercher et expérimenter au-delà de l’utopie démocratique.

Yannis Youlountas

hot
Mad Max : Fury Road - Capture de l’autre-monde

Une logique de la réparation.

4 déc. 16 - Positions, Littérature - 26 min

au hasard
Détroit, ville sauvage (2/4)

Un film de Florent Tillon, 2/4.

2 févr. 15 - International

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :