Grenoble : 70 valideurs de tram sabotés

Compléments d’enquête

paru dans lundimatin#65, le 15 juin 2016

Depuis plusieurs années, un réseau de médias locaux indépendants se développe partout en France. Le dernier né : Haro ! se propose de « créer un espace d’information où se côtoient enquêtes, reportages, interviews et analyses sur Grenoble et ses environs ». L’article qui suit émane donc de ce nouveau site qui mérite d’apparaître dans les onglets de tous les grenoblois.

Selon France 3, le weekend du 21 et 22 mai, 70 valideurs de tickets de tram ont été sabotés à Grenoble, sur les 550 du réseau, « "au cours d’un mouvement sauvage". "Du jamais vu", selon la Sémitag, qui a les réparés la semaine suivante [...] Aucune plainte n’a été déposée auprès des services de police. Car la priorité, indique la Sémitag, est de remettre en état de marche les valideurs endommagés tous les jours, le plus vite possible." » (France3 Alpes, 2 juin 2016) Il ne faudrait pas que les gens s’habituent à voyager gratuit...

En fait, la Sémitag a la mémoire courte. En novembre 2009, 140 bornes de compostage de tickets de tramway avaient été sabotés dans le centre de Grenoble, "par de l’acide" selon la police. Le préjudice était estimé à 140.000 euros.

En avril 2008 déjà, une centaine de bornes avaient été la cible de dégradations similaires. Malgré les enquêtes policières et l’analyse des bandes de vidéosurveillance, les auteurs n’avaient pas été retrouvés. (Pour mémoire, voir ici)

Revenons en 2016. A notre connaissance, les faits n’ont pas été revendiqués. Une question demeure donc : qui est à l’origine de ces sabotages ? Après des heures d’enquête et de réflexion intenses, Haro a établi les hypothèses suivantes, sans toutefois parvenir à trancher :

- Des contrôleurs de la TAG qui en ont marre de faire leur (sale) boulot ?
- Yann Mongaburu, adjoint aux déplacements de la ville de Grenoble, ayant pris au sérieux les promesses d’Eric Piolle d’instaurer la gratuité des transports pour les moins de 25 ans et ayant rejoint le collectif pour la gratuité des transports dans la région grenobloise ?
- Des opposants inventifs à la loi travail ? [1]
- Ma grand-mère qui s’est pris 3 prunes le mois dernier pour n’avoir pas validé son ticket. (Promis, elle voulait, mais Alzheimer la guette.)
- Personne : rien n’a été endommagé. Ce sabotage est une rumeur, un complot du gouvernement et des illuminatis pour décrédibiliser le mouvement contre la loi travail.

Le mystère reste entier.
Découvrir Haro !

[1(A Rennes 20 personnes ont été interpellées en tentant d’injecter de la mousse expansive dans des borne d’accès du métro pour les rendre inutilisables. Elles sont actuellement poursuivies pour « association de malfaiteurs »)

hot
Flash-ball : le lycéen nantais jugé co-responsable du tir qui l’a éborgné

L’état condamné à ne verser que la moitié des indemnités.

- 5 déc. 16 - Positions, Rencontres, Terreur - 9 min

au hasard
le monde ou rien - comité d’action - 16 mars 2016

(Publié en milieu de semaine dernière)
« Nous, c’est ça qu’on a éprouvé mercredi dernier, et qui a quelques raisons de faire flipper les gouvernants : il y avait du courage parmi nous, la peur s’était dissipée, on était sûrs de nous. Sûrs de vouloir marcher sur la tête de ceux qui nous gouvernent. Sur la tête de ceux qui, toute l’année, nous marchent sur la gueule. »

replay du - 16 mars 16 - Mouvement, Positions - 10 min

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :