Euro 2016 : France-Suisse, anti-jeu et opération escargot

Limites de l’esprit Coubertin

paru dans lundimatin#66, le 22 juin 2016

Ce dimanche, des opposants Lillois à la loi travail ont décidé de perturber l’afflux de spectateurs acheminés vers le match France-Suisse. Un lecteur nous a envoyé ce compte-rendu.

Contre l’Euro 2016 et son monde bloquons tous les flux de circulation !

Suite à l’initiative de l’AG de lutte de Lille, nous sommes nombreux-se-s à ne pas vouloir que l’Euro 2016 se passe comme le pouvoir en place le souhaite.

Nous nous devons de troubler l’ordre social, et l’Euro en est une occasion particulièrement importante. Or, comment perturber ce dernier ? La réponse est simple, il faut empêcher le maximum de personnes de pouvoir s’y rendre et nuire ainsi à son déroulement. C’est ainsi que syndicalistes sincères, autonomes, étudiant-e-s et précaires, nous avons décidé de perturber le bon déroulement du match France-Suisse. Pour cela, nous avons décidé de faire une « opération escargot » : son déroulement est simple, les personnes doivent, à l’aide de leurs caisses, décider de rouler sur l’autoroute à une vitesse extrêmement lente (inférieur à 10km), afin de provoquer un blocage du flux de circulation menant au stade. Ainsi nous avons réussi à provoquer un bouchon sur des kilomètres, ce qui a permis de mettre un peu d’inattendu, de jouer notre rôle de trouble-fête dans cet évènement qui ne veut pas de nous, anticapitaliste opposé-e-s à cette véritable mascarade nationaliste ayant pour but de détourner tout le monde de notre vrai objectif : réussir à troubler l’ordre social dans notre continuel rapport de force contre la « loi Travail » et son monde. Nous nous opposons ainsi fermement à cet évènement qui reprend la fameuse logique « du pain et des jeux » pour détourner les individus de leur réel objectif.

Bien que notre action n’a pas pu aboutir entièrement, nous appelons ce genre d’initiatives à se multiplier. Afin de rendre fou les keufs et leurs maîtres, débordons des cadres, multiplions nos initiatives et bloquons les flux de circulation. La pièce devait se jouer sans entrave, tout était bien huilé, et bien troublons cet engrenage bien trop huilé en sabotant cet interminable fumisterie à l’aide du seul mode d’action qui paye réellement : la lutte et ses outils, la grève, le blocage et le sabotage !

hot
Flash-ball : le lycéen nantais jugé co-responsable du tir qui l’a éborgné

L’état condamné à ne verser que la moitié des indemnités.

- 5 déc. 16 - Positions, Rencontres, Terreur - 9 min

au hasard
Je suis contre la Violence

Serge Quadruppani - 18 avr. 16 - Positions - 4 min

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :