À l’abordage ! Appel de Nantes contre l’université d’été du Parti Socialiste du 26 au 28 août

« Nous appelons toutes celles et ceux que ce gouvernement révulse à s’organiser partout pour converger à Nantes du 26 au 28 aout. Venez avec vos potes, vos collègues, vos tentes, tracts, idées, pratiques. Rédigez vos propres appels, organisez-vous pour nous rejoindre, prenez l’initiative ! On a tous une bonne raison de détester le PS. »

paru dans lundimatin#66, le 22 juin 2016

MàJ du 3 juillet 2016 : Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti Socialiste vient d’annoncer l’annulation d’une université d’été pourtant très attendue. « Devant les risques de violence à Nantes ou dans tout autre endroit où se déroulerait l’université d’été de la Belle Alliance populaire, il vaut mieux reporter, suspendre, l’université de cet été. »

C’est une initiative originale qui vient d’apparaitre sur les réseaux sociaux. Alors que le Parti Socialiste vient d’annoncer que cette année, son Université d’été déménagerait de La Rochelle à Nantes, un collectif Nantais d’opposants à la Loi Travail se propose de l’y accueillir par un grand rassemblement populaire. Nous reproduisons ici leur appel.

Ceci est une invitation. Nous sommes des étudiants et des lycéens, des syndicalistes et des salariés en lutte, des chômeurs et précaires, des militants associatifs, des habitants de la ZAD, des intermittents, etc. Nous sommes celles et ceux que ce monde révolte.

Nous nous sommes retrouvés ces dernières semaines dans les rues de Nantes et d’ailleurs, dans les manifs, les blocages, et les occupations contre la « loi travaille ! ». Nous nous étions déjà croisés ces dernières années dans les luttes : contre des projets d’aménagement du territoire et pour construire des espaces de liberté, pour défendre les « migrant-e-s », contre la marchandisation de la santé, de la culture, contre toutes les discriminations, contre la répression, les violences policières et l’État d’urgence.... A chaque fois, c’est au gouvernement socialiste que nous nous sommes heurtés.

Du 26 au 28 août, le parti socialiste prétend lancer sa campagne présidentielle à Nantes lors de son université d’été. Ce sera la dernière mascarade d’un mandat marqué par un discrédit sans précédent et d’un gouvernement dont la seule réussite est d’avoir agrégé contre lui une colère unanime.

Réunis en assemblée ce 18 juin à Nantes, nous nous organisons ensemble dès à présent pour rendre impossible cette université d’été. Avec le lancement de la campagne présidentielle, ils veulent faire oublier la séquence de lutte et de résistances du printemps, ils croient pouvoir pavaner dans les rues de la métropole nantaise. Pour nous, ce n’est que le début d’une seconde mi-temps. Les idées fusent déjà, on projette des blocages, on imagine une occupation de la ville, une manif monstre, une université d’été du peuple avec des discussions et des ateliers.

Qui attend encore un quelconque changement des élections de 2017 ? Ce changement viendra de la rue. Il s’agit de faire de cette université d’été un moment pour approfondir les rencontres engagées dans les luttes. Un temps fort pour exprimer notre colère tout en cherchant ensemble d’autres horizons que cette gauche moribonde.

Nous appelons toutes celles et ceux que ce gouvernement révulse à s’organiser partout pour converger à Nantes du 26 au 28 aout. Venez avec vos potes, vos collègues, vos tentes, tracts, idées, pratiques. Rédigez vos propres appels, organisez-vous pour nous rejoindre, prenez l’initiative ! On a tous une bonne raison de détester le PS.

A l’abordage !

hot
Flash-ball : le lycéen nantais jugé co-responsable du tir qui l’a éborgné

L’état condamné à ne verser que la moitié des indemnités.

- 5 déc. 16 - Positions, Rencontres, Terreur - 9 min

au hasard
Combattre la Section Française du Despotisme Européen.

"Il est donc justifié, si l’on est démocrate :
De barbouiller les bureaux de la troïka française, le “PS” Kollabo ;
De signifier aux banques que leur impunité extraordinaire ne peut être acceptée ;"

16 mai 16 - Positions - 4 min

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,
Vous avez aimé? Ces articles pourraient vous plaire :